Aspasia Krystalla, Unfamiliar Eden – Bendana⎟ Pinel Art Contemporain

La galerie Bendana⎢Pinel Art Contemporain présente jusqu’au 16 mars 2019, la première exposition personnelle d’Aspasia Krystalla, Unfamiliar Eden, dans leur espace.

Cette jeune artiste grecque a choisi volontairement l’encre afin de créer son propre langage, si poétique. Le trait noir utilisé sert ainsi à créer une image finale fantastique s’apparentant à une écriture personnelle.

Aspasia Krystalla, Lunch in the cave, 150 x 200 cm, encre sur papier, 2018, Courtesy of the artist and Gallery

L’architecture, l’être humain, le monde végétal et animalier se retrouvent associés dans des représentations en noir et blanc. Chaque oeuvre est une composition de différentes images, tel un collage surréaliste, où la perspective y est biaisée. 

Si au premier abord, le travail d’Aspasia Krystalla peut sembler accueillant avec cette prolifération de végétation, pouvant être apparenté à une jungle paradisiaque ; le titre de l’exposition Unfamiliar Eden vient contrarier cela. En effet, la flore y est inhospitalière, les arbres et autres arbustes sont acérés et les rochers des montagnes, saillants.

Aspasia Krystalla, Die Höhle, 40 x 60 cm, encre sur papier, 2017, Courtesy of the artist and Gallery

Fortement inspirée par la mythologie et la poésie grecque, Aspasia Krystalla adjoint à ses compositions de multiples objets symboliques tels que des têtes de statues ou des pinces de crabes. Si cette espèce est considérée comme un animal protecteur en Grèce, Aspasia Krystalla ne laisse que les pinces, pour accentuer cette hostilité si prégnante dans son travail.

L’artiste joue intelligemment avec le spectateur en liant l’ensemble de ses oeuvres. Chaque élément peut se retrouver dans la plupart de ses encres, tel que la figure de sa mère, les statues antiques et les pinces de crabes.

Vue de l'exposition Aspasia Krystalla, Unfamiliar Eden, Courtesy of the artist and Gallery, Photo : Alberto Ricci

L’historienne de l’art Dr. Dorothea Konteletzidou relève cette force intellectuelle présente dans l’oeuvre de Krystalla : « L’artiste suit un processus inversé de lecture et d’exécution de ses mythes ; elle ne les offre pas généreusement pour que la société se les approprie. Elle ne les embellit pas. Elle les rend hermétiques ; elle transforme le réel, le régule ; elle les représente de manière à ce qu’ils comportent plusieurs niveaux de lecture. »

Aspasia Krystalla jusqu’au 16 mars 2019
Mardi et Samedi de 11h-19h
Galerie Bendana⎟ Pinel Art Contemporain
4 rue de Perche
75003
Paris

Aspasia Krystalla, The preparation, 210 x 150 cm, encre sur papier, 2018, Courtesy of the artist and Gallery